Journée internationale des femmes : La commémoration qui tient compte de leurs droits

Les femmes gabonaises
Partagez!

Journée internationale des femmes : La commémoration qui tient compte de leurs droits

La commémoration de la Journée internationale des droits des femmes le vendredi 8 mars a épinglé un point essentiel; celui de respecter leurs droits.

Sortir du guêpier des préjugés et des idées reçues et en même temps magnifier leur journée par des initiatives multiformes, telle a été à la fois l’obsession de plusieurs femmes (artistes, personnalités politiques ou administratives) qui ont traduit en des termes de proximité autant de symboles auxquels elles ont eu recours et surtout la joie du partage.

Pour la circonstance, au Gabon, L’appel des Mille et Une… avait prévu rendre visite aux pensionnaires du Centre de Gériatrie et Gérontologie, et du Centre psychiatrique de Melen. A l’appui, une mini-gotha artistique des stars de la chanson africaine, venues du Cameroun et de Côte-d’Ivoire pour agrémenter leur présence, surtout aux êtres qui en ont besoin : Monique Seka, Grace Decca, Charlotte Dipanda, Daphnée.

Des cadeaux pour éteindre les petits soucis au quotidien et redonner la bonne humeur ainsi que des a capella, des produits pharmaceutiques, des kits multiformes.

La présidente Nicole Assele a souligné que cette « manifestation va se dérouler sur deux jours chez nous ». Le dispositif, en tout cas, devrait mettre d’autres femmes de la vie politique, administrative qui représentent déjà 30% de l’effectif à s’élever, ainsi que s’obliger à l’efficacité prônée par le Premier ministre et à faire mieux.

LIRE AUSSI Prostitution: La crise anglophone fait chuter le prix du« coup»

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*