Kenya : Accroître les capacités des petites entreprises avec Mastercard

Mastercard

Annonces

Partagez!

Mastercard s’engage à accroître les capacités financières de plus de 150 000 micro-entreprises et PME au Kenya à l’horizon 2017 en leur donnant accès à Masterpass QR. La solution de paiement personne-à-marchand sur mobile sera introduite sur le marché par le biais de plusieurs institutions financières et d’autres partenaires à partir du mois de février.

L’annonce a été faite le 14 février 2017, à Nairobi, par Mastercard dans un communiqué dont nous détenons copie.

L’apport de solutions efficaces, sécurisées et économes aux micro-entreprises et PME kenyanes constitue une assistance essentielle pour la croissance et le développement de leurs activités. Au moins 80 pour cent des emplois les plus critiques du pays ont été créé par des petites structures. D’après l’Autorité kenyane des micro et petites entreprises, il est crucial d’y introduire des solutions génératrices d’efficacité opérationnelle.

L’engagement régional d’impacter plus de 150 000 micro-entreprises et PME au Kenya en 2017 soutient l’objectif global de Mastercard de relier 40 millions de micro et petits marchands à son réseau de paiements électroniques d’ici la fin 2020. Cette initiative élargit l’engagement de la société pris en 2015 d’un Accès financier universel à l’horizon 2020.

Masterpass QR fournit une solution de paiement rapide, pratique et sécurisée pour les consommateurs et représente une offre d’acceptation fiable et instantanée pour les marchands. Les liquidités ne sont plus nécessaires, ce qui rend la transaction plus sûre pour les marchands : inutile désormais de transporter de grandes quantités d’espèces, avec les soucis associés.

Les micro et PME ont traditionnellement eu des difficultés à installer des infrastructures de paiement tels que des appareils sur le point de vente, ainsi que des problèmes de sécurité liés au paiement. Masterpass QR relève ces défis de manière simple et conviviale en contribuant à stimuler l’économie, grâce à la numérisation d’un secteur qui dépendait jusqu’alors exclusivement de transactions en espèces.

« Les Kenyans sont des entrepreneurs nés. Il y a des idées d’entreprise franchement passionnantes dans cette région. Nous voulons aider ces chefs d’entreprise à faire croître et prospérer leur activité en leur apportant des solutions qui répondent à leurs besoins » a déclaré Daniel Monehin, président de division pour l’Afrique subsaharienne et directeur de l’inclusion financière pour les marchés internationaux chez Mastercard.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire