Kevazingo : Le Gabon va vendre aux enchères les 125 conteneurs à l’origine du scandale

Annonces

Partagez!

Le gouvernement a annoncé que ces 1500 m3 de bois précieux vont être vendus au bénéfice de l’Etat.

Le Gabon va vendre 125 des 353 conteneurs de Kevazingo saisis fin février 2019 au port d’Owendo, à Libreville. Il s’agit d’une essence de bois rare très prisée notamment par les Asiatiques, et interdite d’exportation depuis 2010 dans le pays. Dans un communiqué, le gouvernement annonce que ces 1500 m3 de bois vont être revalorisés puis vendus au bénéfice de l’Etat». Ce qui pourrait ainsi rapporter 45 milliards de francs CFA à l’Etat, selon les autorités.

Le Kevazingo a été transféré dans un parc à bois, dans l’objectif notamment de «convertir ce bois illégal en bois légal autorisé à la vente», d’après la même source. Ces  containers de Kevazingo dérobés avaient été saisis et placés sous scellés en mars dernier par la justice gabonaise. Ce, alors qu’ils s’apprêtaient à être illégalement exportés.

La découverte de ces conteneurs de bois illégaux, puis leur disparition quelques semaines plus tard avait entrainé le limogeage de plusieurs hauts fonctionnaires. Notamment le vice-président du pays et le ministre des Eaux et Forêts. Le scandale du Kevazingo avait poussé le président Ali Bongo Ondimba à procéder à un remaniement ministériel.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire