Le café 100% Robusta made in Gabon dans nos tasses !

Le président Ali Bongo Ondimba à la plantation d'AlangaLe président Ali Bongo Ondimba à la plantation d'Alanga
Partagez!

Un samedi 25 août 2018 très aromatisé au goût café « d’Alanga » dans le Haut-Ogooué ! Au menu de ce jour qui fera date dans les annales agricoles du Gabon, la présentation suivie de la dégustation du café 100% Robusta made in Gabon.

Par ce pas franchi, la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) apporte une belle preuve de sa volonté de faire de l’agriculture un levier important dans la diversification de l’économie gabonaise tant prônée par l’exécutif, le chef de l’Etat en premier.

En ce jour mémorable, c’est Ismaël Ondias Souna, le directeur général de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) qui a procédé personnellement à la présentation officielle de ce café made in Gabon fraîchement sorti des plantations d’Alanga, dans le département de la Sebe-Brikolo à quelques encablures d’Okondja (Haut-Ogooué).

Outre le gratin politique venu de Libreville, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en tête qu’accompagnait son directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga et les ministres de l’Egalité des chances en charge de la jeunesse, Arnaud Calixte Engandji et de la Fonction publique, Ali Akbar Onanga Y’obegué, l’événement a également enregistré  la présence des autorités locales et quelques  partenaires évoluant dans le tissu économique.

Pour le directeur général de la Caistab, « Cet événement marque le point de départ d’un immense projet de transformation du café vert gabonais, en produit fini pour une commercialisation locale, mais avec un référencement à l’international ».

Parmi les temps forts qui ont marqué cet événement qui fera date dans les annales agricoles gabonaises, la visite par le chef de l’Etat et sa suite du site qu’ils ont arpenté de bout en bout.

Outre la plantation qui est subdivisée en trois (3) blocs, le site comprend une base vie, un magasin de stockage de la production, un atelier mécanique, avec la présence de 23 séchoirs d’une capacité de 210 kgs.

dégustation du café 100% gabonais

dégustation du café 100% gabonais

Pour joindre l’utile à l’agréable, l’instant a également été marqué par une séance de dégustation du premier café 100% gabonais.

Les experts de la filière ne tarissent pas d’éloges pour le café de type robusta du bloc agro-industriel d’Alanga : « Un cru de qualité, de sélection gourmet et reconnu par des baristas et torréfacteurs indépendants ».

L’occasion a été belle pour le directeur général de la Caistab, Ismaël Ondias Souna, de féliciter et d’encourager l’ensemble de planteurs de la localité qui se sont donnés corps et âme pour relancer la filière.

L’amélioration de l’employabilité de jeunes du Haut-Ogooué et du Gabon dans le cadre de ce projet fait aussi office d’un autre motif de fierté. 80 jeunes Gabonais au total travaillent dans ce projet à ce jour.

De quoi susciter le satisfecit du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba : « Je suis ravi de la matérialisation de ce projet qui met en lumière notre politique de développement de la filière café-cacao ». Tout un programme !

LIRE AUSSI  Gabon : La Caistab à l’heure de la Convention d’entreprise

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Gabon : Le «Prix d’or» pour le Café d’Alanga à Paris

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher