Le gouvernement Equato-guinéen demande au Brésil de restituer l’argent

Annonces

Partagez!

Par la voix du ministère des Affaires étrangères, le vice-président demande aux autorités brésiliennes la restitution de ses 16 millions de dollars confisqués la semaine dernière à l’aéroport de Viracapos.

Suite à  la confiscation de 16 millions de dollars en espèces et bijoux du Teodorin Obiang Nguema par le Brésil la semaine dernière, la Guinée Equatoriale hausse le ton. Elle demande aux autorités brésiliennes de restituer les biens de son vice-président.

Le ministre Equato-guinéen des Affaires Etrangères à saisi le gouvernement brésilien pour lui signifier cette exigence. Le patron de la diplomatie a affirmé que cette saisine est un ‘ »acte mesquin et hostile ».

Vendredi dernier, la douane brésilienne a interpellé le vice-président Equato-guinéen à l’aéroport de Viracapos près de Sao Paulo en possession de 1,5 millions de dollars en liquide et des montres de luxes d’une valeur de 15 millions de dollars.

Le gouvernement Equato-guinéen a indiqué que l’argent représentait les frais de soins médicaux du vice-président Equato-guinéen tandis que les montres étaient à usage personnel.

Les autorités brésiliennes soupçonnent le fils du président Obiang de blanchiment d’argent.

LIRE AUSSI  Teodorin Obiang Nguema arrêté à la douane avec 10 milliards de FCFA

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Le gouvernement Equato-guinéen demande au Brésil de restituer l’argent"

Laisser un commentaire