Le grand retour d’Ali Bongo Ondimba qui rassure les Gabonais

Le retour du président Ali Bongo Ondimba à LibrevilleLe retour du président Ali Bongo Ondimba à Libreville

Annonces

Partagez!

Accueilli par une foule nombreuse et en liesse, Ali Bongo a fait son retour au Gabon le samedi 23 mars après son séjour médical au Maroc.

Ce retour d’Ali Bongo Ondimba au bercail, pour certains, rassure non seulement les Gabonais sur la question de la vacance de pouvoir, mais vient aussi balayer toutes les questions inhérentes à celle-ci.

La réalité recherchée est là. Ali Bongo Ondimba n’est pas un sosie. Il est bel et bien vivant, par conséquent le discours du camp d’en face devrait également évoluer. C’est aussi simple que cela.

À cause du malaise qui a sécoué le président Ali Bongo Ondimba, les Gabonais ont été dans l’incertitude suscitée par toutes formes de spéculations.

Certains qui n’aiment pas Ali Bongo s’en sont réjouis, allant jusqu’à souhaiter sa disparution. Mais Dieu tout puissant n’est pas resté sourd à la prière des Gabonais qui lui souhaitaient un prompt rétablissement.

Pour certains, le retour du président de la République permettra d’accélérer la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement dont les résultats sont attendus par les populations pour le changement de leurs conditions de vie.

En décidant de prolonger la vie d’Ali Bongo Ondimba et de lui permettre de rentrer au Gabon, tout porte à croire que l’année 2023 est l’année de la vraie opposition qui peine à exister.

Sans un argument probant, elle tend à ouvrir un autre chapitre après avoir été mis K.O en évoquant l’incapacité d’Ali Bongo de continuer de diriger le Gabon et le faire partir du pouvoir. Mais ils devront d’abord anéantir tous les jeunes qui sont là pour le soutenir.

LIRE AUSSI Gabon : « l’image d’Ali Bongo a été préservée »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

1 Comment on "Le grand retour d’Ali Bongo Ondimba qui rassure les Gabonais"

  1. « l’incapacité d’Ali Bongo de continuer de diriger le Gabon et le faire partir du pouvoir ». C’est justement cette phrase là: l’incapacité de diriger la Gabon, diminué physiquement, intellectuellement et moralement qui va le faire partir du pouvoir, ce n’est son retour qui intéresse une partie des gabonais en dehors des aveugles qui l »ont ovationnés a cout de billet de 2.000 fcfa, avec tee shirts et casquettes. Il reste et restera à l’origine du blocage économique et sociale du pays.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*