Les autorités coutumières de Ouakam saisies de la détention des jeunes

Ads

Partagez!

En détention provisoire depuis le 12 Aout 2017, les jeunes de  Ouakam ont refusé toute visite de leur proche à la prison de Rebeuss. Ils projettent d’entamer un mouvement de grève de la faim.

Par cet acte, ils dénoncent leur longue détention qui n’est plus nécessaire à l’éclatement de la vérité, après avoir été entendus par le juge d’instruction. C’est dans ce sens qu’ils ont saisi les responsables coutumières du Village de Ouakam pour demander aide et assistance.

Sensible à cette requête, et après concertation, le Conseil des Diambours composé des Jaraafs et des Imams de Ouakam, a décidé de tenir une Assemblée générale d’information le Samedi 15 Septembre 2018 à la place Bayé de Ouakam .

Cette manifestation se veut pacifique et, est à titre d’information pour la population Ouakamoise inquiète et soucieuse des conditions de détention des 7  jeunes incarcérés depuis maintenant 400 jours.

LIRE AUSSI  Au Sénégal : ça chauffe partout !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Les autorités coutumières de Ouakam saisies de la détention des jeunes"

Laisser un commentaire