Liberia: Controverse autour du rapport d’audit de la monnaie nationale

Annonces

Partagez!

L’administration du président libérien George Weah a commandé un rapport d’audit de l’opération le 7 mars dernier.

Selon nos confrères de l’AFP et de VOA qui citent une version non officielle qui a fuité dans les médias libériens, ‘’l’audit relève des contradictions entre les conditions prévues pour cette injection dans l’économie à partir de juillet 2018 de 25 millions de dollars américains et leur application.’’

Selon ce document, poursuivent nos confrères, ‘’les dollars libériens retirés du marché auraient dû être « gelés » pendant au moins un an afin de stabiliser la monnaie nationale mais ont commencé à être remis en circulation en novembre à la suite de plaintes de banques et de clients sur le manque de liquidités à l’approche des fêtes de fin d’année.’’

Lancée en 2018, cette opération de rachat de dollars libériens pour éponger la liquidité excessive de la monnaie nationale en vue d’enrayer sa chute, connait des incohérences qui ont été publiées par la presse.

il faut noter que cinq anciens dirigeants de la Banque centrale libérienne, dont Charles Sirleaf, fils de l’ex-présidente Ellen Johnson Sirleaf, auraient été inculpés le 4 mars de « sabotage économique » à la suite de la publication des conclusions d’une commission d’enquête présidentielle précédente.

Leur tort, avoir fait imprimer sans autorisation un excédent de billets pour un montant de 2,645 milliards de dollars libériens (14,4 millions d’euros ou 16,3 M USD), dont ils ne peuvent justifier l’utilisation, selon l’accusation.

LIRE AUSSI Les perspectives économiques sont prometteuses en Afrique de l’Ouest anglophone

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Liberia: Controverse autour du rapport d’audit de la monnaie nationale"

Laisser un commentaire