Libye : L’aéroport de Tripoli frappé

DR

Annonces

Partagez!

L’aéroport de Tripoli a été touché par une frappe aérienne des troupes du Maréchal Khalifa Haftar, le 8 avril 2019. Un « crime contre l’humanité » a qualifié le gouvernement de l’Ouest de la Libye, alors que les combats continuent autour de Tripoli.

L’Armée nationale libyenne (ANL) du Maréchal Khalifa Haftar continue son offensive sur Tripoli. L’aéroport de Tripoli a été touché par une frappe qu’elle a ensuite revendiquée. Des victimes n’ont pas été cependant déplorées.

Mais le gouvernement de Fayez al-Sarraj a qualifié cette attaque de « crime contre l’humanité », pendant que la France et le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres appellent à un cessez-le feu.

Au Conseil de sécurité de l’ONU, les grandes nations n’ont pas réussi à s’entendre sur une déclaration commune. La Russie s’y est opposée, estimant que les deux camps devaient être appelés à stopper les hostilités.

35 personnes ont été tuées depuis le début de l’offensive, selon le gouvernement de l’est libyen pendant que du côté de l’Ouest, il est question de 14 combattants tués.

LIRE AUSSI Libye : Le G7 appelle à cesser les activités militaires

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Libye : L’aéroport de Tripoli frappé"

Laisser un commentaire