Lutte contre la corruption au Gabon: Le FMI et la Banque mondiale en renfort

Ads

Partagez!

Mardi 25 juin dernier, des représentants de la Banque mondiale et ceux du Fonds monétaire international ont déclaré que leurs institutions étaient disposées à accompagner le Gabon dans son élan de lutte contre la corruption.

« J’ai reçu à mon cabinet ce matin, la délégation conjointe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, qui séjourne dans notre pays jusqu’au 2 juillet prochain », avait écrit sur sa page Facebook le ministre gabonais chargé de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruptionFrancis Nkéa Ndizue.  Il précisait à l’occasion« les membres de cette équipe mènent depuis un an, de concert avec le Gouvernement Gabonais, une étude sur l’efficacité de la passation des marchés publics, un domaine très sensible de la gestion des investissements. Un domaine qu’il s’agit de rendre plus professionnel»

Pour le représentant du FMI, « En matière de transparence des marchés publics, le Gabon a enregistré de nombreuses avancées grâce aux réformes. Cependant, différentes études montrent qu’il y a encore des progrès à faire dans le perfectionnement du système et de la professionnalisation des agents ».

Au sujet de la Banque mondiale, le ministre chargé de la lutte contre la corruption a rappelé que « Celle-ci est disposée à accompagner le gouvernement gabonais au vu de la volonté qu’il a exprimée de parfaire sa réglementation en matière de passation des marchés publics ».

Au moment où le pays cherche à attirer les investisseurs, il a décidé de faire de la lutte contre la corruption l’une de ses priorités.

C’est pour dynamiser son économie tout en maîtrisant son endettement que le 13 juin dernier, pour la première fois, un ministre de plein exercice chargé de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption a été nommé.

LIRE AUSSI Gabon : Le ministre Francis Nkea s’excuse

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Lutte contre la corruption au Gabon: Le FMI et la Banque mondiale en renfort"

Laisser un commentaire