Lutte contre les fake news: Facebook lance “War room”

Facebook en Afrique du Sud

Ads

Partagez!

Le réseau social facebook a annoncé mercredi la mise sur pied d’une salle de crise au sein de siège à Menlo qui aura pour but de déjouer en temps réel les tentatives de manipulation politiques durant les élections.

Le réseau social facebook s’arme d’un nouvel outil pour lutter contre la diffusion de fausses nouvelles. Il s’agit du « War room », une salle de crise que le réseau social va bientôt mettre sur pied.

A en croire Samidh Chakrabarti, responsable « élections et engagement civique »,  la mission du War room  va consister à  empêcher,  du moins limiter les manipulations politique de scrutins via des publications circulant sur la plateforme.

Des campagnes de manipulation politiques, prenant le plus souvent la forme de publications sur des sujets à polémiques dans le but de diviser encore davantage la société, ont été attribuées par Facebook.

C’est le cas de l’affaire de piratage russe qui a conduit à l’élection de Donald Trump.  Aujourd’hui, le réseau social est déterminé à combattre les fausses informations sur sa plateforme. Facebook, à en croire son fondateur Mark Zuckerberg est mieux préparé» contre les tentatives de manipulation d’élections.

Le War room devrait être opérationnelle d’ici le premier tour de  l’élection présidentielle au Brésil, prévu le 7 octobre. Mais aussi pour les élections de mi-mandat aux Etats-Unis qui doivent se dérouler le 6 novembre.

LIRE AUSSI  Cameroun : Une équipe de Facebook en séjour pour combattre les Fake News

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Lutte contre les fake news: Facebook lance “War room”"

Laisser un commentaire