Lutte contre la polio au Gabon : Sylvia Bongo Ondimba dans le bain

Sylvia Bongo Ondimba lutte contre la polioSylvia Bongo Ondimba lutte contre la polio

Annonces

Partagez!

Elle a présidé mercredi à Libreville le lancement de la campagne nationale contre cette maladie.

En acceptant de présider personnellement le lancement de la campagne nationale de lutte contre la poliomyélite, la première dame du Gabon a voulu réaffirmer sa détermination pour les causes sociales. Sylvia Bongo Ondimba qui a effectué mercredi le déplacement du Centre communautaire de London, dans le 4e arrondissement de Libreville, en a profité pour dire toute sa détermination et son engagement aux côtés de la mère et de l’enfant.

Cette campagne qui s’achève le samedi 21 octobre 2017, est conjointement organisée par le ministère de la Santé et les partenaires tels que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (Unicef), la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) et le Rotary international.

Elle ambitionne une couverture vaccinale optimale d’au moins 95%. Ceci conformément aux objectifs de la phase ultime de l’éradication de la maladie. Pour Jacques Boyer, représentant résident de l’Unicef au Gabon, l’objectif est de vacciner 357.297 enfants sur l’ensemble du territoire gabonais.

«Nous sommes aujourd’hui et plus que jamais proches du but. Le processus de certification de son éradication (la polio, ndlr) a effectivement commencé au Gabon avec l’espoir de déclarer le pays «libre de polio». Ce sera là une grande et gratifiante victoire contre une maladie qui n’a que trop sévi et qui a affecté beaucoup d’enfants à travers le monde», a-t-il affirmé.

S’appuyant sur les statistiques officielles datant de 2015, le diplomate onusien souligne que le Gabon a fait des progrès en matière de couverture vaccinale contre la polio avec des taux qui ont connu une évolution remarquable depuis 2014 en parvenant à un pic de 111,7% pour les enfants de 0 à 59 mois. Alors que selon une évaluation indépendante menée par l’OMS à la fin de la campagne, le taux s’élevait à 96% pour la même tranche d’âge.

Le gouvernement et l’UNICEF qui n’ont pas manqué de saluer à l’occasion l’implication de Sylvia Bongo Ondimba en faveur de cette campagne via sa fondation, ont souhaité que des efforts supplémentaires soient entrepris durant la campagne en cours. Les partenaires ont également sollicité l’implication des leaders communautaires et religieux pour la réussite de cette campagne afin qu’aucune maison, ville, qu’aucun village ou quartier ne soit oublié.

Pour mener à bien cette opération, près de 2014 agents vaccinateurs, 311 superviseurs et 579 mobilisateurs sociaux formés pour la circonstance ont été mobilisés.

Lire aussi : Gabon : Ali Bongo Ondimba inaugure un nouveau port pour lutter contre la vie chère

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher