Macky Sall : « Jammeh ne voulait pas quitter le pouvoir, le Sénégal a réagi »

Macky Sall, le président du Sénégal

Annonces

Partagez!

Le Sénégal compte appuyer de manière remarquable la Gambie. C’est du moins le souhait du président Sénégalais, Macky Sall. Il l’a dit mardi lors d’une visite à Genève (Suisse).

« C’était une contribution. Nous continuons à travailler avec le peuple gambien, mais aussi avec les autorités gambiennes, dans le respect de la souveraineté de chaque pays, dans le cadre du renforcement de la coopération et de l’intégration au sein de la Cédéao », a expliqué Macky Sall.

Pour le chef de l’Etat Sénégalais, la victoire du nouveau président gambien est une surprise générale ».

Macky Sall d’ajouter : « Devant un président déchu, qui ne voulait pas quitter le pouvoir, le Sénégal, fidèle à ses options démocratiques, a réagi immédiatement pour dire à ce candidat malheureux qu’il ne pouvait pas, après avoir perdu les élections, venir remettre en cause le choix d’un peuple ».

Il a fait comprendre que le Sénégal et la CEDEAO ont engagé la discussion dans la sous-région, « c’est notre communauté, qui doit être félicitée, car, dans beaucoup de crises, elle est toujours à l’avant-garde ».

D’après lui, c’est un signal très positif pour l’Afrique. « Il faut faire comprendre aux présidents qui veulent s’agripper au pouvoir, contre la volonté de leur peuple, que la génération actuelle des chefs d’Etat +n’est pas+ un club » poursuit-il.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire