Afrique : Macky Sall souhaite que les partenaires financiers investissent dans les énergies alternatives

Les énergies renouvelables en Afrique

Ads

Partagez!

Le président de la République sénégalaise, Macky Sall, a invité, samedi, les partenaires financiers à investir dans le développement des énergies alternatives. De l’avis du chef de l’état Sénégalais, c’est la meilleure manière d’appuyer les projets en cours.

« Le Sénégal entre de plein pied dans l’ère des énergies propres contribuant ainsi à sauvegarder la planète par la réduction de gaz à effet de serre », a soutenu le président Sénégalais, Macky sall. En conséquence, il lance un appel à tous les partenaires qui veulent « nous » accompagner à investir dans le développement des énergies alternatives.

Pour Macky Sall, le meilleur appui « que les partenaires peuvent nous apporter c’est d’appuyer directement les projets en cours par des subventions qui rendront plus compétitifs les coûts de production et baisser à terme le prix de l’électricité vendue aux consommateurs ».

Il a fait comprendre que les partenaires financiers doivent davantage mieux appuyer les Etats Africains dans le cadre des projets. « Nous devons d’abord compter sur nous-mêmes par la mobilisation de nos propres moyens », a réagi Macky Sall.

Le président Macky Sall a fait cette déclaration, samedi, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la centrale solaire de Bokhol, au Sénégal.

Cette centrale érigée sur 35 hectares est constituée de 76 000 panneaux de 265 watts chacun. Sa mise en service permet d’injecter 20 mégawatts supplémentaires dans le réseau de distribution de la Société nationale d’électricité (SENLEC).

Fruit d’un partenariat public-privé, la réalisation de cette infrastructure a coûté 17 milliards de francs CFA. Elle va fournir de l’électricité à près de 160 000 personnes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Afrique : Macky Sall souhaite que les partenaires financiers investissent dans les énergies alternatives"

Laisser un commentaire