Madagascar : Le statut de l’opposition adopté

Annonces

Partagez!

L’Assemblée nationale malgache a adopté le statut du Chef de file de l’opposition politique.

Les 16 députés de l’opposition, notamment du TIM de l’ancien président Marc Ravalomanana, n’ont pas pris part au vote. Ils estiment que la loi a été taillée pour empêcher leur leader d’être chef de file de l’opposition.

La loi précise en effet que pour prétendre à ce poste, il faut être élu député. Ce qui n’est pas le cas de l’ancien Chef d’Etat malgache.

Néanmoins, la loi a été adoptée à l’unanimité par la chambre basse, largement acquise au président Andry Rajoelina. Il reste désormais le sénat.

Lire aussi Soudan : L’ancien président Omar El Béchir devant le tribunal

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Madagascar : Le statut de l’opposition adopté"

Laisser un commentaire