Mahamat Zène Chérif : « Le Tchad n’a jamais refusé de partager les informations sécuritaires avec les Etats-Unis »

Mahamat Zène ChérifMahamat Zène Chérif

Annonces

Partagez!

« Nos services de sécurité avaient travaillé en étroite collaboration, sur certaines questions qui ont poussé les Etats-Unis à prendre la mesure interdisant les Tchadiens à entrer sur son sol ». C’est ce qu’a déclaré le Ministre tchadien des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale, Mahamat Zène Chérif

Pour le Ministre de l’Intégration Africaine, il y a un travail préalable qui a été fait, avant l’arrivée du secrétaire d’Etat américain au Tchad. « Nos services de sécurité avaient travaillé, en étroite collaboration, sur les quelques questions qui avaient poussé les Etats-Unis à prendre la mesure interdisant les Tchadiens à entrer sur son sol. Dès le départ, nous avions estimé qu’il n’y avait pas de raison d’inscrire le Tchad sur cette liste. Je pense que la levée de cette mesure confirme un peu ce que nous avions dit au départ parce que les questions d’ordre technique, liées un peu aux documents de voyage et autres à son environnement sécuritaire ».

Selon ses explications, la mesure ne concernait directement le Tchad ou les Tchadiens. « Mais c’est lié à l’environnement sécuritaire dans lequel se trouve le Tchad, c’est-à-dire à la sécurisation des documents de voyage. Sur ce point toutes les garanties souhaitées par les Etats-Unis ont été fournies et ils étaient convaincus. Rex Tillerson avait lui-même dit lors de son passage qu’un rapport est en train d’être élaboré et il sera déposé au bureau du président des Etats-Unis, en avril. Je pense que ce qui a été fait, et nous nous félicitons certainement du retrait du Tchad de cette liste sur laquelle il a été probablement inscrit par erreur », a-t-il indiqué.

Toutefois, il a tenu à préciser que «  le Tchad n’a jamais refusé de partager les informations sécuritaires avec les Etats-Unis ». « Je pense peut-être que c’est un problème de mauvaise communication entre les deux pays. Sinon le Tchad n’a jamais refusé de partager des informations à caractère sécuritaire avec l’Amérique. La preuve est que nous travaillons ensemble sur un certain nombre des questions liées à la lutte contre le terrorisme pas seulement ici au Tchad mais dans le Sahel en général. Nous avons toujours partagé nos informations. Nos services compétents travaillent étroitement ensemble. Donc le Tchad n’a jamais refusé de fournir des renseignements sollicités par nos partenaires les Etats-Unis », poursuit-il.

LIRE AUSSI  Décision américaine : Colère des Tchadiens

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Mahamat Zène Chérif : « Le Tchad n’a jamais refusé de partager les informations sécuritaires avec les Etats-Unis »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher