Malawi: Les résultats de la présidentielle annulés par la cour constitutionnelle

Ads

Partagez!

La Cour constitutionnelle a annulé les résultats de l’élection présidentielle de mai 2019, et ordonné la tenue d’un nouveau scrutin au Malawi, dans 150 jours. Le mobile avancé par la cour : le scrutin n’a été ni libre ni transparent.

La Cour constitutionnelle siégeant à Lilongwe, le lundi 3 février 2020, a annulé l’élection présidentielle du 21 mai 2019. Le président sortant Peter Mutharika n’a pas été « dûment élu », a conclu la Cour. Pour la cour constitutionnelle,  de multiples irrégularités ont été commises, dont une sur le fond. « Peter Mutharika n’a jamais obtenu la majorité des voix », a achevé la cour.

Avec un suffrage d’un peu plus de 38%, le président Peter Mutharika avait été réélu, pour un second mandat en mai 2019. Après l’annonce des résultats, l’opposition avait saisi la justice pour dénoncer une fraude électorale. Elle se félicite d’ailleurs de la décision de la Cour constitutionnelle

Un nouveau scrutin devrait être organisé dans les 150 jours, sauf si le parti du président Mutharika fait appel.

Lire aussi Kenya : Décès de l’ancien président Daniel Arap Moi

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Malawi: Les résultats de la présidentielle annulés par la cour constitutionnelle"

Laisser un commentaire