Mali: une figure emblématique de l’ex-rébellion tuée par l’explosion de son véhicule à Kidal

Cheikh Ag Aoussa

Annonces

Partagez!

Alors qu’il venait de participer, avec d’autres responsables de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), à la réunion bihebdomadaire de coordination de sécurité avec les forces onusiennes et Barkhane, M. Cheikh Ag Aoussa a été tué par l’explosion de son véhicule à Kidal, dans le nord-est du pays. Une version à laquelle son camp ne croit pas.

D’après le Porte-parole de la CMA, la voiture aurait été piégée. La bombe a été placée sur la voiture alors qu’elle était à l’intérieur du camp de la Minusma. Il ajoute que la CMA a envoyé des enquêteurs sur les lieux de l’explosion et qu’ils confirment cette théorie.

Pour Almou Ag Mohamed, il s’agit donc d’un attentat ciblé. Tout en exigeant qu’une enquête soit menée pour savoir qui a tué Cheikh Ag Aoussa, et pourquoi, il en appelle à une action rapide pour que les auteurs de cette attaque soient identifiés et répondent de leurs actes devant la justice.

Il faut éviter les spéculations et les allégations infondées, et agir avec retenue et responsabilité, a-t-il précisé.

Cependant les circonstances exactes de cette mort restent à déterminer, et tous condamnent la recrudescence de violence à Kidal et dans ses environs.

Face aux propos de l’ex-rébellion à dominante touareg du nord du Mali qui privilégiait dimanche la thèse d’un assassinat dans la mort la veille de son chef militaire Cheikh Ag Aoussa, la Minusma répond qu’il faut « garder son calme et ne pas spéculer ».

Sa porte-parole Radia Achouri déplore l’incident et affirme que la mission onusienne a instauré des mesures de sécurité renforcées à Kidal. Elle rappelle que des engins piégés ont déjà été posés près de son camp dans le passé et qu’elle ne peut être mêlée à un attentat. La Minusma demande aux autorités maliennes d’enquêter et traduire les responsables en justice.

Personnalité controversée, Cheikh Ag Aoussa était une figure emblématique pour l’ex-rébellion Touarèg, et en particulier pour sa tribu des Ifoghas, qui disparait.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Mali: une figure emblématique de l’ex-rébellion tuée par l’explosion de son véhicule à Kidal"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher