Mali : La France annonce la mort de Abou Abderahman al Maghrebi

Annonces

Partagez!

La ministre française des armées Florence Parly a annoncé la mort d’un leader terroriste au Mali en début octobre.

Le Marocain Abou Abderahman al Maghrebi, alias Ali Maychou, considéré comme le numéro deux et leader religieux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), a été tué dans la nuit du 8 au 9 octobre 2019 au Mali.

C’est la ministre française des armées qui l’a annoncé ce 5 novembre 2019 alors qu’elle revenait d’une tournée qui l’a amenée dans les pays du Sahel touchée par le terrorisme.

La ministre a également indiqué qu’une opération dénommée Bourgou IV a été lancée dans la zone des trois frontières du Niger, du Burkina Faso et du Niger.

Lire aussi Sénégal : Un important réseau de cybercriminels démantelé

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire