Mali : L’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta hospitalisé

Ads

Partagez!

L’ancien chef de l’Etat a été admis ce mardi dans une clinique privée à Bamako, suite à un malaise.

L’ancien président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), a été admis mardi 1er septembre dans une clinique privée à Bamako, la capitale. Il aurait été victime d’un malaise dont les symptômes font penser à un accident vasculaire cérébral (AVC), selon Jeune Afrique.

Des sources diplomatiques ont toutefois confié au magazine panafricain que l’ex-chef de l’Etat «va mieux» et est «dans un état stable». Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), mis en place par les militaires pour diriger le pays, a donné son accord pour une évacuation sanitaire à l’étranger en cas de nécessité, selon la même source.

Arrêté le 18 août par les militaires puis contraint à la démission, IBK a été libéré dans la nuit du 26 au 27 août. Il a depuis lors été placé en résidence surveillée dans sa propriété familiale à Sérébénikoro.