Mali : Report des législatives en raison d’une grève des magistrats

Annonces

Partagez!

La grève des magistrats a empêché le dépôt des candidatures pour les législatives au Mali dans les délais prévus. Le gouvernement a repoussé les élections d’un mois et vont se dérouler les 26 novembre et 16 décembre.

Initialement prévues les 28 octobre pour le premier tour et le 18 novembre pour le second, soit exactement trois mois après l’élection présidentielle qui a vu la victoire du chef de l’Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta., les législatives ont repoussé d’un mois.

 Certains candidats ont été empêchés d’obtenir des documents administratifs constitutifs de leur dossier avant le jeudi 13 septembre, date limite prévue pour le dépôt des candidatures, à cause de la grève « illimitée » des magistrats.

Le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation annonce que le premier tour des législatives aura donc lieu le 25 novembre et le second le 16 décembre, tandis que la nouvelle date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 11 octobre.

LIRE AUSSI  Mali : Le second tour de tous les enjeux fixé au 12 août 2018 entre IBK et Soumaïla Cissé

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Mali : Report des législatives en raison d’une grève des magistrats"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher