Marie-Madeleine Mborantsuo : Une dame exceptionnelle ?

Marie Madeleine Mborantsuo (photo historique Jeune Afrique)Marie Madeleine Mborantsuo (photo historique Jeune Afrique)

Ads

Partagez!

« On ne naît pas femme, on la devient », écrit Simone de Beauvoir. Marie-Madeleine Mborantsuo constitue une valeur sûre sur qui le Gabon peut compter. En ce mois sacré aux femmes, nous jetons un regard sur cette dame charismatique qui est l’actuelle Présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon.

Les juristes gabonais ne se sont pas trompés y compris la République Gabonaise. Charismatique dans toutes ses démarches, la constitution gabonaise est entre de bonnes mains. Ses collègues de même que ses assistants et le personnel de la haute juridiction constitutionnelle sont reconnaissants à l’endroit de cette dame. Mborantsuo n’a cessé d’exprimer le respect de la loi et des institutions, lequel respect constitue le socle de toute démocratie et de l’Etat de droit.

Au cours de l’année écoulée, le Gabon a connu des bouleversements importants se traduisant notamment par des réformes institutionnelles, de grande envergure. Il s’agit essentiellement, de la modification de certaines dispositions de la constitution de la République gabonaise dont les répercussions sur les principales institutions de l’Etat ne sont pas à minorer.

« Ces réformes qui se veulent à la fois gardistes et hardies, il est juste de le proclamer, sont à mettre à l’actif du Président de la République. Pour l’institution à qui, le constituant a confié le rôle sensible de gardien de la norme fondamentale, une telle révision revêt une importance tout à fait particulière », avait déclaré Mme Mborantsuo. C’était le 16 janvier 2018 à l’occasion de la rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle.

Elle avait fait comprendre que « la cour constitutionnelle est, comme son nom l’indique une juridiction et pas des moindres. C’est à elle que le constituant a confié les missions de veiller au fonctionnement régulier des institutions et de l’activité des pouvoirs publics ; de garantir les droits fondamentaux de la personne humaine et les libertés publiques ; de se prononcer sur la régularité des élections nationales, mission par nature très sensible et objet de toutes les passions. Et, plus que tout, elle est la gardienne juridique de la mère de tous à savoir la constitution ».

Sans ambages, la constitution est protégée par une juridiction dirigée par une dame de valeur. Elle est reconnue à l’unanimité par tous les observateurs avertis. De par son caractère, l’éducation, le cursus, le parcours et surtout la personnalité, la constitution gabonaise est bien gardée.

LIRE AUSSI  Gabon / Marie-Madeleine Mborantsuo s’en défend : « la situation actuelle n’honore personne »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Marie-Madeleine Mborantsuo : Une dame exceptionnelle ?"

Laisser un commentaire