Maroc: Un « Plan Maroc Vert » orienté vers l’agriculture

Annonces

Partagez!

Le Maroc a élaboré un programme appelé « Plan Maroc Vert » qui est orienté vers l’agriculture, un fleuron de la croissance économique marocaine à l’horizon 2020.

Le Maroc a élaboré un programme appelé « Plan Maroc Vert » qui est orienté vers l’agriculture, un fleuron de la croissance économique marocaine à l’horizon 2020.

Doté de 100 milliards de dirhams soit 10,5 milliards de dollars au produit intérieur brut, le Plan Maroc Vert est axé sur le développement d’une agriculture moderne à haute productivité et à forte valeur ajoutée.

Ce plan répond ainsi aux exigences du marché grâce à des investissements privés. Bien plus, le PMV vise le développement de l’agriculture solidaire orientée vers la lutte contre la pauvreté à travers l’augmentation des revenus des exploitants agricoles fragiles.

Avec le Plan Maroc Vert, les agriculteurs sont regroupés au sein des organisations professionnelles. Ceci leur permet de résoudre les difficultés liées à aux offres foncières limitées en zone rural. De ce fait, les exploitants agrées bénéficient des techniques modernes de production tout en accédant aux marchés intérieur et extérieur.

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) est l’instrument financier désigné par l’État pour accompagner les projets du PMV à travers l’accord des micros crédits.

Pour la réussite du PMV sur le plan continental et afin de prouver  sa volonté d’intégration panafricaine, mais surtout promouvoir et renforcer la coopération agricole africaine, le Maroc a mis sa diplomatie à contribution auprès de ses pairs africains.

Ainsi, Mohamed VI effectue depuis 2013 une véritable opération de charme auprès des pays africains parmi lesquels le  Sénégal, la Côte d’Ivoire le  Gabon le Mali, la Guinée Bissau et  Conakry, le Rwanda, la Tanzanie et l’Éthiopie.

Son caractère innovant a su séduire bon nombre de pays africains. Plusieurs d’entre eux à l’instar du Sénégal ont signé en novembre 2016 de nombreux accords de renforcements de partenariat dans le secteur agricole avec le Maroc. De part ce partenariat, les pays signataires bénéficient de l’expertise du Maroc en matière agricole.

En dehors du Sénégal, le Mali, la Guinée Conakry ont bénéficié du soutien du Maroc pour le développement de l’agriculture.

Le Gabon également n’est pas en reste. On se rappelle que le pays d’Ali Bongo Ondimba a signé en juin 2013 avec le Cabinet Valliance Consulting un contrat de prestation qui inclut le domaine agricole dans son Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

Ledit plan qui s’intitule Plan Gabon Vert PGV) consiste à tripler la contribution l’agriculture au PIB afin de le faire passer à 15% à l’horizon 2020. C’est dire que le Maroc est devenu un plaque tournante de l’agriculture en Afrique.

LIRE AUSSI  Maroc : Poursuivre les efforts pour soutenir la filière oléicole

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire