Me Abdoulaye Wade : « Macky Sall ne veut pas dialoguer »

Abdoulaye Wade et le PDSAbdoulaye Wade et le PDS

Ads

Partagez!

Me Abdoulaye Wade, le Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a réuni ses camarades à l’effet d’examiner la situation nationale du pays et la vie de son parti.

Dans son exposé préliminaire, Abdoulaye Wade a salué la mémoire de Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, Khalife Général des Tidjanes, rappelé à Dieu. Il a rappelé le rôle et la place de l’illustre disparu dans la marche de « notre » société ainsi que les liens personnels qui les unissaient à lui.

« Notre parti présente ses condoléances les plus attristées à la famille de Seydi Hadji Malick Sy et à toute la communauté musulmane de notre pays, et remercie le nouveau Khalife Serigne Mbaye SY Mansour de l’accueil qu’il lui a réservé lors de sa visite » dit-il.

S’agissant des élections législatives du 30 juillet 2017, Me Wade a dénoncé le chaos organisé à dessein par Macky Sall et son gouvernement pour saboter ce scrutin auquel ont été exclus volontairement plus de deux millions de sénégalais, particulièrement des jeunes, privés de leur droit de vote.

« Le sabotage, les manquements ainsi que la triche ont été tels qu’il s’est plutôt agi d’une non élection qui ne saurait assurer l’expression libre de la volonté populaire » a-t-il soutenu. Lui et ses camarades exigent un audit indépendant du processus électoral, y compris le système de décompte des voix et de transmission des résultats électoraux, avec l’implication de partenaires internationaux. Abdoulaye Wade et ses camarades libéraux suggèrent une haute Autorité neutre pour organiser les élections.

Au sujet de ce que Macky Sall appelle le dialogue national, le Comité Directeur du PDS note qu’il n’est pas dans l’attitude d’un homme qui veut dialoguer, lorsqu’on constate que, par un choix qui lui est propre, il est en présence d’une série de problèmes qu’il pourrait résoudre aussi rapidement qu’il les a créés mais qu’il n’aborde même pas, espérant faire passer le produit de sa turpitude au compte des profits et pertes de l’élection.

« Après avoir organisé une fraude à grande échelle sans précédent et s’être doté d’une assemblée sans légitimité, Macky Sall veut tromper l’opinion en couvrant d’une voix tonitruante un soi-disant dialogue national ou une paix sociale. Le PDS continue son combat » indique Me Wade.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire