Moussa Sinko Coulibaly fusille IBK « Le Mali est malade »

Moussa Sinko Coulibaly et son MaliMoussa Sinko Coulibaly et son Mali

Annonces

Partagez!

A moins de 48 heures de la présidentielle Malienne, la tension ne cesse de monter chez les acteurs politiques. C’est du moins le constat de tous les observateurs avertis.

«  Koulikoro est créé par Djoba Diarra il y a des siècles. La ville a eu des grandes écoles EMIA dont vous êtes le fruit et l’IER qui ne sert à rien, on a envie de le jeter dans le fleuve. Il y a l’office du Niger chez nous, si on la travaille bien le prix du riz sera fixé à 100 dans les pays de l’Afrique de l’ouest et à 50 FCFA au Mali ».

D’après M. Soumaré, un éminent professeur de l’IER, cette étude est faite en 1966. « Notre pauvreté n’est pas une fatalité mais on a eu que des mauvais dirigeants. C’est ce qu’on appelle en philosophie le machiavélisme. Mais on veut les chasser au profit des nationalistes comme vous mon général qui a accepté d’aider des pauvres. Ils se sont vendus l’Huicoma et après ils n’ont pas pu s’entendre. Lors de la campagne 2013, ils nous ont fait savoir qu’il ont ré-ouvert l’Huicoma mais jusqu’à présent rien. La fermeture a causé beaucoup des divorces à Koulikoro, tout le monde est courant de ça », dit-il.

Selon lui, il y a le problème de terre, des champs de mil ont été vendus anarchiquement. Des chefs de village emprisonné, « mon général, n’oubliez pas le problème de l’éducation ».

« Le résultat du DEF de cette année a été une honte nationale d’après les blancs. Alors que Nelson Mandela a dit qu’une nation qui lit est une nation qui gagne. Je demande à tout le monde d’aller massivement voter pour le candidat du changement », a indiqué Moussa Sinko Coulibaly.

Pour ce candidat à la Présidentielle, le Mali est malade aujourd’hui. Selon ses explications, il y a trop de difficultés à koulikoro. « je suis d’ici, je connais ces difficulté. Et d’ailleurs, c’est pourquoi qu’on a décidé de nous présenter pour être candidat à cette élection présidentielle, on ne peut pas rester dans ces difficultés ».

LIRE AUSSI  Mali : Le Premier ministre défend le fichier électoral

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Moussa Sinko Coulibaly fusille IBK « Le Mali est malade »"

Laisser un commentaire