Musique : Angélique Kidjo rend hommage à la Cubaine Celia Cruz

Angelique kidjoooAngelique kidjooo
Partagez!

Le nouvel album de la chanteuse béninoise met en avant les racines africaines de celle qui est considérée comme la reine de la salsa.

La chanteuse béninoise Angélique Kidjo vient de mettre sur le marché un nouvel album baptisé «Celia». Cet opus est un hommage à l’artiste cubaine Celia Cruz, considérée comme la reine de la salsa. L’œuvre, composée de dix titres, met notamment en avant les racines africaines de Celia Cruz, la salsa étant notamment un genre musical inventé à New York par les migrants des Caraïbes.

Angélique Kidjo considère en effet Celia Cruz (décédée en 2003) comme l’une des chanteuses qui l’a le plus marquée, avec Miriam Makeba, Aretha Franklin et Nina Simone, entre autres. «J’avais 14-15 ans, et j’ai compris en la voyant quelle femme elle était. Au Bénin, nous écoutions alors beaucoup de salsa. Je me souviens de mes parents, excellents danseurs, qui se chamaillaient quant au pied par lequel il fallait commencer», affirme Angélique Kidjo.

«La salsa était un monde d’hommes, alors voir d’un coup une femme sur scène mener la danse avec un groupe de mecs derrière elle, ce fut pour moi une sacrée claque», a-t-elle ajouté. Elle chantera ses nouvelles chansons lors de son concert au Bataclan, le 14 mai 2019 et le 16 juin 2019 en clôture de la 25e édition du festival Rio Loco, à Toulouse.

LIRE AUSSI Sénégal : Akon veut investir dans l’énergie et l’agriculture

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*