Sénégal : Akon veut investir dans l’énergie et l’agriculture

Akon chez Macky SallAkon chez Macky Sall

Annonces

Partagez!

Le rappeur américain d’origine sénégalaise a exposé au président de la République le 3 avril dernier, son projet d’investissement en faveur des jeunes et des femmes dans le pays.

Akon veut investir dans l’énergie et l’agriculture au Sénégal. C’est le message que le célèbre rappeur américain d’origine sénégalaise a voulu transmettre au président de la République. C’était lors de l’audience que Macky Sall, nouvellement réélu à la tête du pays, lui a accordée le 3 avril dernier à Dakar, au lendemain de son investiture.

«Je suis venu pour féliciter le président de la République et lui affirmer ma disposition à travailler à ses côtés. Je mets toutes mes ressources et mon équipe à sa disposition», a déclaré le chanteur dans des propos rapportés par la presse locale.

Ces projets sont prioritairement adressés à la jeunesse et aux femmes du Sénégal qui figurent au premier rang des priorités du second mandat du chef de l’Etat. De son vrai nom Alioune Badara Thiam, Akon est né 16 avril 1973 au Sénégal.

A 7 ans, il rejoint son père aux Etats-Unis, où il devient une icône de la chanson et un producteur de Rnb reconnu. Malgré l’éloignement de son continent d’origine, il reste très attaché à ses racines africaines.  En février 2014, il lance sa fondation «Akon Lighting Africa» qui vise à développer l’électrification en Afrique grâce à l’énergie solaire.

«J’ai fondé la société Akon Lighting Africa, car sans éclairage, il n’y a pas de développement. C’est pourquoi j’ai décidé d’investir dans ce domaine de l’énergie en Afrique, et surtout dans les zones rurales. Nous sommes à un moment très sérieux pour le développement de l’Afrique. Cela commencera par l’énergie qui pour nous est indispensable au bien-être des populations. Les jeunes Africains doivent accepter de se former et être éduqués pour ne pas attendre les compétences de leurs frères de la diaspora», déclarait le rappeur le 29 juin 2015.

Il était devant les étudiants de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire), lors de la tournée africaine de présentation de sa fondation.

LIRE AUSSI Cote d’ivoire : Du riz impropre à la consommation sous scellée

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher