Musique : Décès de Mory Kanté, précurseur de la World Music

Ads

Partagez!

L’auteur du célèbre tube «Yéké Yéké» est décédé ce vendredi 22 mai dans son pays la Guinée, à l’âge de 70 ans.

Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est décédé dans un hôpital de Conakry ce vendredi 22 mai, à l’âge de 70 ans, a annoncé son fils Balla Kanté. Selon ce dernier, son décès est le résultat de problèmes de santé non traités.  «Il souffrait de maladies chroniques et se rendait souvent en France pour se faire soigner, mais cela n’était plus possible avec le coronavirus», a déclaré le fils du défunt à l’AFP.

«Nous avons vu son état se détériorer rapidement, mais j’ai quand même été surpris, car il avait déjà connu des moments bien pires auparavant», a-t-il ajouté. Considéré comme le précurseur de la World Music, Mory Kanté  fait partie de ceux qui ont fait connaître la musique africaine dans le monde.

Il s’est notamment fait connaître dans le monde entier grâce à son tube «Yéké Yéké», sorti en 1984 et écoulé à plusieurs millions d’exemplaires. Les hommages pleuvent depuis sa disparition. Le président guinéen, Alpha Condé, lui a rendu hommage sur son compte Twitter. «La culture africaine est en deuil. Mes condoléances les plus attristées. Merci l’artiste. Un parcours exceptionnel. Exemplaire. Une fierté», écrit le dirigeant guinéen.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Musique : Décès de Mory Kanté, précurseur de la World Music"

Laisser un commentaire