Gabon : Ngoubou négociait avec Frank Ping à Dakar

ngoubou

Annonces

Partagez!

</p> <h2 style="text-align: justify;">L’ancien ministre du pétrole du Gabon, négociait avec Frank Ping, le fils de Jean PING, un accord pour protéger sa famille. C’est du moins ce qui ressort des aveux de Etienne Ngoubou lors de son interrogatoire à la Direction Générale de la Recherche.</h2> <p><span id="more-7058"></span></p> <p style="text-align: justify;">Ils se seraient retrouvés dans la capitale sénégalaise pour discuter d’un accord. Lors de son interrogatoire à la DGR concernant de possibles détournements de fonds, Etienne Ngoubou a aussi avoué avoir des liens d’affaire avec la famille Ping. D’après ses dires, les deux hommes se connaissent bien depuis une dizaine d’années. Le ministre avoue qu’ils ont notamment travaillé ensemble en 2012 sur le projet sinohydro, lorsqu’il était en charge de l’énergie.</p> <p style="text-align: justify;">Frank Ping cherche à trouver une solution de sortie de crise pour lui et sa famille. Il demande la protection de leurs biens et des garanties pour son père. Etienne Ngoubou se serait donc déplacé à Dakar pour prendre des informations et écouter le fils du candidat malheureux à la présidence de la république. Cela justifie son absence remarquée en début d’année lors de la cérémonie de voeux au Président de la République.</p> <p style="text-align: justify;">Cependant, il semblerait qu’aucune transaction financière n’ait eu lieu. Etienne Ngoubou s’est rendu ce matin à la convocation du tribunal.</p> <p>

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon : Ngoubou négociait avec Frank Ping à Dakar"

Laisser un commentaire