Nigeria : 894 enfants libérés des mains d’une milice

Les enfants soldats au Nigeria

Annonces

Partagez!

Ces mineurs avaient été enrôlés comme soldats par la Force d’intervention civile conjointe.

894 enfants, dont 106 filles, ont été libérés des mains d’une milice à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria. Ils avaient été enrôlés par la Force d’intervention civile conjointe (CJTF). Une milice créée en 2013 pour aider l’armée à lutter contre la secte terroriste Boko Haram.

«Ils ont été utilisés par des groupes armés dans des rôles de combat et ont été témoins de tueries et de violences», a déclaré Mohamed Fall, le représentant de l’UNICEF au Nigeria.

Ces enfants ont été démobilisés à la faveur d’un accord signé en septembre 2017. Par cet accord, la CJTF s’engageait à prendre des mesures contre l’utilisation de mineurs dans les troupes.

Depuis cette signature, 1.727 enfants et adolescents ont été libérés, et il n’y a pas eu de nouveau recrutement, assure l’UNICEF. Toutefois, plusieurs milliers d’enfants sont encore dans les rangs des milices civiles.

LIRE AUSSI Gabon : Smartphone contre virginité

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria : 894 enfants libérés des mains d’une milice"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*