Nigeria : Un ancien conseiller spécial du président Buhari jugé pour corruption

Ads

Partagez!

Le général de brigade de l’armée nigériane Tarelal Paul Boroh est notamment poursuivi pour détournement de plus de 97 millions de dollars.

Le général de brigade de l’armée nigériane Tarelal Paul Boroh, ancien conseiller spécial du président Muhammadu Buhari, sera jugé dès novembre prochain. Il est notamment poursuivi pour abus de confiance, fraudes et détournement de fonds de près de 97 millions de dollars, rapportent les médias locaux. En mars 2018, les policiers avaient découvert une somme de 9 millions de dollars en liquide au domicile de l’officier lors d’une descente inopinée.

Ce qui avait conforté les soupçons de fraude que nourrissaient la Commission nigériane contre les délits économiques et financiers (EFCC) et le Bureau du conseiller national pour les Affaires de sécurité (ONSA) contre cet ex-proche du président. Ce que nient les avocats du général, qui plaident pour une libération sous caution de leur client. Une doléance rejetée par la chambre criminelle du tribunal d’Abuja.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria : Un ancien conseiller spécial du président Buhari jugé pour corruption"

Laisser un commentaire