Nigeria : Une base terroriste détruite par l’armée à Borno, dans le nord du pays

Ads

Partagez!

L’armée de l’air nigériane a annoncé lundi avoir bombardé le week-end dernier une position de l’État islamique d’Afrique de l’Ouest (ISWAP), tuant de nombreux djihadistes.

Dans un communiqué lundi, l’armée de l’air nigériane a annoncé avoir bombardé le week-end dernier une position de l’État islamique d’Afrique de l’Ouest (ISWAP) dans l’État de Borno (nord), tuant ainsi de nombreux éléments de ce groupe terroriste dissident de Boko Haram. Aucune précision cependant sur le nombre de morts.

Toutefois, le document précise que ce raid aérien a été mené au moment où les éléments de l’ISWAP étaient en plein rassemblement dans leur camp de Kollaram, un de leurs fiefs au Borno.

«L’opération a été exécutée le 14 décembre, à la suite de rapports de renseignements crédibles indiquant que certains des dirigeants de l’ISWAP s’étaient réunis pour une réunion dans l’un des deux bâtiments», a indiqué Ibikunle Daramola, directeur des relations publiques et de l’information au sein de l’armée de l’air nigériane, cité par l’agence de presse pro-gouvernement NAN.

Depuis 2009, le conflit entre des groupes djihadistes et l’armée nigériane dans le nord-est du pays a causé la mort d’au moins 35.000 personnes et le déplacement de plus de 2 millions de personnes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Nigeria : Une base terroriste détruite par l’armée à Borno, dans le nord du pays"

Laisser un commentaire