Cameroun : Le bœuf désormais à vil prix dans le nord

Les prix des boeufs en baisse au Cameroun

Annonces

Partagez!

A cause des exactions récurrentes de la secte islamiste Boko Haram, les éleveurs du grand Nord sont contraints de brader les bœufs pour payer ce que leur réclament les ravisseurs. Les terroristes exigent de fortes rançons pour chacun des rapts qu’ils commettent.

Les prix ont subi une baisse de 50% dans certains marchés de bétail des régions septentrionales du Cameroun. Ils sont passés 350.000 FCFA à 200.000 voire 150.000 FCFA.

Les trois régions septentrionales du pays sont concernés par cette situation. Elles font face à ce phénomène des ravisseurs. Ces derniers enlèvent généralement les membres des familles des éleveurs pour réclamer ensuite des rançons. Condition sine qua none pour obtenir la libération des otages.

A part ce phénomène, un autre facteur important serait aussi à l’origine de cette baisse des prix. Il s’agit du ralentissement des échanges avec des pays voisins. L’insécurité qui touche le Nigéria et la Centrafrique ne favorise pas le commerce avec le Cameroun.

Les personnes à l’origine de ce mauvais climat on les connait. Il s’agit bel et bien des ex rebelles de la Seleka en Centrafrique et les terroristes de Boko Haram au Nigeria.

Le problème étant identifié, reste aux dirigeants d’agir. Vivement que les autorités puissent trouver une solution pour secourir ces éleveurs qui n’arrivent plus à vendre leurs produits comme ils le faisaient avant. La responsabilité du gouvernement passe aussi par là.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire