Nouvelle-Calédonie: Le vote de « non » à l’indépendance remporte

Annonces

Partagez!

Le vote de « non » à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie a remporté au référendum avec 56,4% contre 43,6% pour le « oui ». 

A travers le vote de « non » à l’indépendance, la Nouvelle-Calédonie reste rattachée à la France et ne sera pas indépendant. Ils ont été nombreux à dire non au référendum. 56,4% contre 43,6% pour le « oui ».

Le vote qui a eu lieu le dimanche dernier,  a connu un taux de participation de 80,63%. Le président Emmanuel Macron, depuis l’Elysée, a exprimé son immense fierté. Le chef de l’État a fait savoir qu’il n’y a pas d’autre chemin que celui du dialogue  désormais.

Par ailleurs, Emmanuel Macron a souligné que le seul vaincu est la tentation du mépris, de la division, de la violence, de la peur. Le seul vainqueur, c’est le processus de la paix qui porte la Nouvelle-Calédonie depuis 30 ans. C’est l’esprit de dialogue que plus rien n’entamera.

Dans le camp des perdants, on ne désespère pas. Car l’accord de Nouméa prévoit deux autres référendum dans les quatre prochaines années en cas de victoire du « Non » à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Raison pour laquelle les indépendantistes se préparent déjà à cette nouvelle échéance.

LIRE AUSSI  Emmanuel Macron : « Aucun désordre ne m’arrêtera »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Nouvelle-Calédonie: Le vote de « non » à l’indépendance remporte"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher