Pino Pino extradé en Centrafrique

Un des groupes rebelles en CentrafriqueUn des groupes rebelles en Centrafrique

Ads

Partagez!

La Minusca a annoncé le retour du chef rebelle le 2 juillet à Bangui. Son extradition a été possible grâce à la collaboration des autorités congolaises.

Le chef rebelle centrafricain Crépin Wakanam alias Pino Pino est de retour en Centrafrique. Selon la Minusca qui a fait l’annonce, c’est le 15 mai que ce dernier a été arrêté au niveau de la frontière entre la RDC et la Centrafrique.

Il était compagnié d’une trentaine de miliciens parmi lesquels les femmes et les enfants. L’ONU fait savoir que son extradition vers la Centrafrique a eu lieu le 27 juin.

Pino Pino est soupçonné d’être responsable du meurtre de cinq casques bleus tués le 8 mai à Yongofongo par Bangassou.

Par ailleurs, il est accusé de nombreuses exactions perpétrées sur les populations et sur les autorités centrafricaines.  Pino Pino et ses complices vont répondre de leurs actes devant les juridictions centrafricaines.

La Minusca a salué la collaboration des autorités congolaises dans la capture et l’extradition de ces rebelles. Le représentant du secrétaire général de l’ONU en Centrafrique a souligné la détermination de la Minusca à protéger les populations civiles.

LIRE AUSSI  Centrafrique : Une enquête pour 12 morts au PK5

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Pino Pino extradé en Centrafrique"

Laisser un commentaire