Polémique au Bénin : Le ministre de la défense a démissionné

Le ministre Béninois de la défense Candide Armand-Marie Azannai

Annonces

Partagez!

Le ministre Béninois de la défense a démissionné. Pour cause, Candide Armand-Marie Azannai a mis en avant de développement de l’actualité politique actuelle. En tout cas, il dit avoir présenté sa lettre de démission ce lundi au président Patrice Talon. La polémique née du projet de révision constitutionnelle du président Talon serait à l’origine de son départ.

« Face aux derniers développements de l’actualité politique dans notre pays, j’ai décidé de remettre ma démission du gouvernement ». On peut lire sur la page facebook du ministre de la Défense.

« J’ai prié Monsieur Patrice Talon (…) d’accepter la-dite démission », a expliqué Candide Armand-Marie Azannai. Selon lui, sa lettre de démission a été déposée très tôt ce matin.

Une décision courageuse, mais triste, étant donné que le ministre de la Défense, était un fort soutien du président Patrice Talon au sein du gouvernement.

Cette décision crée donc la surprise au moment où le Bénin s’apprête à réformer la constitution du pays.

Patrice Talon a convoqué l’Assemblée en session extraordinaire pour voter un projet de réforme constitutionnelle qui prévoit notamment un mandat présidentiel unique et fait polémique.

Au Bénin, toute modification de la Constitution doit être approuvée soit par referendum, soit par un vote des 4/5e de l’Assemblée.

Candide Armand-Marie Azannai qui vient de démissionner pour des raisons politiques, est un ancien député. Il avait été également ministre sous l’ancien président Boni Yayi. Il s’est ralliera ensuite à l’opposition contre ce dernier. Il est parmi ceux qui ont soutenu la candidature de l’actuel chef de l’Etat, Patrice Talon au pouvoir depuis le 6 avril 2016.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire