Première Réaction de Justin Koné Katinan après son interpellation

Justin Koné KatinanJustin Koné Katinan

Annonces

Partagez!

Justin Koné Katinan a été interpellé. Les faits se sont déroulés précisément à l’aéroport Kotoka d’Accra (Ghana), dans la nuit du 11 mars 2018. Il a été arrêté par la police ghanéenne.

«Je suis rentré de l’Afrique du Sud aux environs de 23h. Pendant que j’attendais mes bagages, des éléments de la police sont venus vers moi et m’ont demandé de les suivre». Ce sont les premiers mots de Justin Koné Katinan, après son interpellation.

Il a été libéré dans la soirée du lundi 12 mars. Selon ses explications, tout s’est bien passé, parce qu’il a soutenu que ce sont les policiers qui l’ont ramené ses affaires et ses documents de voyage aux alentours de 10h le matin. « Les policiers m’ont indiqué qu’ils se sont trompés, d’ailleurs ils ont demandé des excuses à mon endroit ».

Pour rappel, depuis 2011, Justin vit au Ghana. En réalité, il était parti se réfugier dans ce pays. Mieux, le gouvernement ivoirien avait demandé même un mandat d’arrêt à son endroit. Il est soupçonné d’avoir organisé un «braquage de la Bceao». C’était lors de la crise à Abidjan. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

LIRE AUSSI  Faute de courant : Des émeutes dans les rues de Conakry

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher