Présidentielle au Cameroun : Les consignes de vote de l’église catholique

Monseigneur Samuel KledaMonseigneur Samuel Kleda

Ads

Partagez!

Dans une lettre épiscopale publiée lundi à Douala, les évêques, par la voix de Monseigneur Kleda, président du CENC, appellent les Camerounais à voter le 7 octobre prochain le candidat capable de promouvoir l’unité du pays et son indépendance véritable.

L’Eglise catholique a donné des consignes de vote lundi à Douala. Par la voix de monseigneur Kleda, archevêque de Douala et président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, les prélats invitent les camerounais, peuple de Dieu à ne porter leur choix qu’à celui qu’ils croient à même de « promouvoir l’unité du pays, son indépendance véritable ».

Monseigneur Samuel Kleda, qui signe la lettre en sa qualité de président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, exhorte  les camerounais à s’intéresser qu’aux programmes politiques qui « apportent les solutions réelles aux problèmes que connait le pays ».

Parmi les problèmes cités par Monseigneur Samuel Kleda, il y a la corruption, la perte du sens du bien commun, la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les inégalités sociales. Mais aussi le chômage des jeunes, la lutte contre Boko Haram, les défis du monde judiciaire, la santé, l’éducation, les infrastructures, etc.

Par ailleurs, les évêques invitent les électeurs à une participation massive au vote afin d’exercer leur souveraineté en choisissant de manière libre, pacifique et responsable son dirigeant.

Toutefois, l’église catholique exhorte ses fidèles et les personnes de bonne volonté à effectuer des choix qui ne sont pas en contradiction avec leurs convictions inspirées de l’évangile. L’église catholique appelle également par le canal de ses évêques à des élections libres et transparentes.

LIRE AUSSI  Cameroun : Le conseil constitutionnel rejette tous les recours des candidatures recalées

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire