Présidentielle au Liberia : Les électeurs aux urnes

élection présidentielle au Liberiaélection présidentielle au Liberia

Ads

Partagez!

Les populations du Liberia doivent élire un président de la République. Elles votent depuis ce matin pour choisir la personne idéale qui prendra les reines du pays.

Les électeurs se rendent aux urnes avec sept semaines de retard sur le calendrier initial pour déterminer qui, de la légende du football George Weah ou du vice-président Joseph Boakai, succédera à Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’Etat en Afrique.

« Je pense que Weah peut bien faire l’affaire de notre pays », nous confie un jeune libérien que nous avons rencontré à l’Avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. D’après lui, le moment est venu pour choisir le meilleur profil et il pense que l’ancien footballeur sera un bon président.

Abondant dans le même sens, une autre dame libérienne déclare la même chose. Cependant, elle invite les deux acteurs à respecter le verdict des urnes. Donc, les urnes doivent impérativement sortir un vainqueur. Il s’agira de remplacer Ellen Johnson Sirleaf.

Les bureaux de vote ont ouvert à 8h TU et ferment à 18h TU aux quelques 2,1 millions d’électeurs de ce petit pays anglophone. Tout se déroule dans le calme. Aucun incident n’est signalé à l’issue de ce vote. Au Sénégal aussi, les libériens résidant à Dakar suivent avec beaucoup d’intérêt ces élections de leur pays.

Selon eux, c’est l’avancement de leur pays qui est important. Quelque soit la personne élue, ils veulent simplement que le nouveau président puisse répondre aux attentes des populations. « Il est temps que nous dépassions les guerres », s’offusque une jeune fille libérienne.

Elle a fait comprendre que « la guerre n’a aucune importance ». Au contraire, dit-elle, cela détruit l’image d’un pays. « Il nous faut aller de l’avant et penser au développement de notre pays », nous dit-elle. En tout cas, les résultats sont attendus dans les jours qui viennent.

Selon des témoignages, George Weah, star du PSG et du Milan AC dans les années 1990, part favori après être arrivé en tête au premier tour dans 11 provinces sur 15. Il a obtenu le  ralliement du sénateur et ancien chef de milice Prince Johnson (8,2%) et du parti de Charles Brumskine.

« La victoire est mienne », a répondu dimanche 24 décembre Joseph Boakai, 73 ans.

LIRE AUSSI  Sommet Afrique-Europe: L’Union Africaine tourne le dos à Jean Ping

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Présidentielle au Liberia : Les électeurs aux urnes"

Laisser un commentaire