Présidentielle en Côte d’Ivoire: Ouattara partant, Gbagbo et Soro hors-jeu

Ads

Partagez!

Le Conseil constitutionnel a validé la candidature du président Alassane Ouattara et rejeté celles de Laurent Gbagbo et de Guillaume Soro.

Le Conseil constitutionnel a validé, lundi 14 septembre, la candidature du président Alassane Dramane Ouattara (ADO) à un troisième mandat controversé. L’instance a par ailleurs rejeté celles de l’ancien président Laurent Gbgabo et de l’ex-chef rebelle et Premier ministre Guillaume Soro, tous deux condamnés par la justice ivoirienne.

L’annonce de la candidature d’ADO avait entrainé une série de manifestations dans le pays en août dernier; lesquelles ont fait une quinzaine de morts. D’autres heurts ont eu lieu dans plusieurs villes du pays la veille de l’annonce de la liste des candidatures retenues pour le scrutin présidentiel du 31 octobre.

Les manifestants estiment que le chef de l’Etat ne peut pas briguer un troisième mandat car, la Constitution limite le nombre à deux. Trois autres candidats ont été retenus sur les 44 dossiers de candidature déposés à la Commission électorale.

Il s’agit de l’ancien président Henri Konan Bédié, Pascal Affi Nguessan, ancien Premier ministre sous l’ère Gbagbo et l’ancien député Kouadio Konan Bertin, dissident du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), le parti de M. Bédié.