Procès du putsch au Burkina : Le Général Diendéré sera fixé son sort ce 2 septembre

Ads

Partagez!

Le verdict du procès du putsch de septembre 2015 est prévu pour ce 2 septembre 2019 à Ouagadougou.

Quatre ans après le putsch du 16 septembre 2019 qui a voulu mettre un terme à la transition politique dirigée par le Président Miche Kafando et une année après le début du procès du coup d’Etat de Gilbert Diendéré, le verdict sera connu ce 2 septembre 2019.

84 personnes sont poursuivies dans le cadre de ce procès pour plusieurs chefs d’accusation.

Les plus connus sont le Général Gilbert Diendéré, le père du coup d’Etat, et le Général Djibrill Bassolé, considéré comme le complice et le « cerveau », selon d’autres observateurs, malgré ses dénégations.

Ce sont les deux qui risquent les plus grosses peines car le Procureur militaire a requis la peine à perpétuité contre eux.

Le putsch de septembre 2015 a mis une pause à la transition politique installée après la chute du président Blaise Compaoré. Quatorze personnes ont été tuées, des dégâts matériels ont été enregistrés et l’élection présidentielle a été repoussée.

Lire aussi Le Gabon représenté à la semaine mondiale de l’eau par Tony Ondo Mba

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Procès du putsch au Burkina : Le Général Diendéré sera fixé son sort ce 2 septembre"

Laisser un commentaire