RDC : 22 rebelles tués dans des combats

Les rebelles tués par les FARDC

Annonces

Partagez!

Plus de 20 rebelles ont perdu leur vie en République démocratique congolaise (RDC). C’est du moins le bilan fourni par l’armée congolaise.

Le général Léon Mushale est le commandant des opérations dans la province du Nord-Kivu. Il a fait le bilan des affrontements qui se sont déroulés dans cette province. Selon lui, ce sont des affrontements qui ont causé la mort de plus de 20 rebelles. « 25 capturés et rendus, deux soldats des FARDC (Forces armées de la RDC, ndlr) tués et six blessés dans les rangs de l’armée », explique-t-il.

«Nous avons battu le M23 sur les 3 fronts qu’ils nous ont imposés à Matebe, sur la colline de Songa et à Kitagoma» a-t-il ajouté. D’après lui, c’est une localité frontière avec l’Ouganda.

Signalons que ce bilan fait état des affrontements qui ont eu lieu le 31 janvier y compris les 20 et 22 février 2017. En tout état de cause, le M23 continue d’être une menace terrible pour la RDC. C’est un groupe qui fait peur.

Entre temps, à Kinshasa, on attend l’arrivée de la dépouille d’Etienne Tshisekedi le 11 mars prochain. L’opposant est décédé le 2 février à Bruxelles (Belgique). Et la classe politique est bloquée par une guerre d’égos. L’accord politique signé le 31 décembre 2016 sous l’égide de la CENCO est coincé autour de nominations.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire