RDC : Les inondations dans le Sud Ouest ont fait au moins 50 morts

Les inondations en RDCLes inondations en RDC

Annonces

Partagez!

Plusieurs personnes ont péri à Boma dans le sud Ouest de la République Démocratique du Congo (RDC). C’est suite à une pluie qui a causé des inondations dans la nuit de lundi à mardi que l’incident est survenu.

Selon M. Mbadu, le gouverneur de la province du Kongo Central, Boma la deuxième ville a connu un fait sans précédent dans la nuit de lundi à mardi, avec une pluie d’une rare violence qui s’est abattue dans la localité. Elle a occasionné une sortie de la rivière Kalamu qui baigne cette cité portuaire de 15O.OOO à 200.OOO habitants située à environ 470 km au sud –Ouest de Kinshasa, la capitale.

Bilan, 50 personnes sont décédées. « En moins de deux heures, les eaux sont montées au dessus du niveau normal » a-t-il détaillé. Il a précisé toutefois que ce phénomène est cyclique et se produit à l’intervalle de dix ans. « La dernière manifestation a eu lieu en décembre 2015, mais avec le changement climatique, il vient de se reproduire en décembre 2016 » a-t-il ajouté.

Les habitants ont révélé que, trois quartiers de la ville sont toujours recouvertes de boue atteignant parfois jusqu’à un mètre de hauteur à plusieurs endroits. Un pêcheur Jean Marie Kola a dit ceci : « L’eau est montée très rapidement, on a eu juste le reflexe de fuir très loin puisque notre maison donnait des signes de fragilité, elle s’est écroulée après », a-t-il raconté.

De son côté Faustin Lutete fonctionnaire ne réalise pas ce qui s’est passé : « J’ai perdu mes deux (2) enfants emportés par les eaux qui montaient jusqu’à trois mètres de hauteurs, comme un tsunami ». Au moins 500 habitations ont été détruites, et plusieurs milliers de personnes se retrouvent sans abri. Le gouvernement a expliqué qu’il ne souhaitait pas regrouper les sinistrés dans des sites d’hébergements afin d’éviter ‘’de créer de nouveau problèmes’’ encourageant plutôt les familles non sinistrées à porter assistance aux sans abri’’.

En RDC, l’on regrette que des villes se développent quasiment à la va-vite sans un plan d’urbanisation préalable, ce qui occasionne des constructions anarchiques.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire