RDC : Kabila nomme un autre Premier ministre

Bruno Tshibala le Premier ministre de la RDC

Annonces

Partagez!

Après la démission jeudi de Samy Badibanga à la Primature, Joseph Kaibila a nommé un autre Premier ministre. Son nom c’est Bruno Tshibala.

L’opposant Bruno Tshibala a été nommé ce vendredi 7 Avril 2017 Premier ministre de la République Démocratique du Congo (RDC). L’ordonnance de sa nomination par Joseph Kabila a été lue ce vendredi à la télévision nationale (RTNC).

Bruno Tshibala est un ancien secrétaire général adjoint de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti du défunt Etienne Tshisekedi.

Reste à savoir si sa nomination permettra de mettre fin à la crise politique qui secoue le pays depuis un moment. Etant donné que Bruno Tshibala est membre du Rassemblement « courant tshisekediste-humaniste-progressiste », une aile dissidente de cette plate-forme de l’opposition. Joseph Olenghankoy, président des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (FONUS), est leur président du comité des sages.

A Kinshasa, majorité et opposition étaient bloquées sur le nom de celui qui devrait être nommé Premier ministre. L’accord conclu autour de la CENCO le 31 décembre 2016 prévoit que le Premier ministre soit issu du Rassemblement. Depuis la mort d’Etienne Tshisekedi au mois de février dernier, ce groupement de l’opposition est divisé.

Pierre Lumbi, président du parti MSR désigné à la succession d’Etienne Tshisekedi comme président du Conseil des sages du Rassemblement, a été contesté par l’autre aile du Rassemblement conduite par Bruno Tshibala. Ce dernier a également rejeté la création de la « présidence », un nouvel organe du Rassemblement que dirige Felix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l’UDPS.

Lundi soir, Felix Tshisekedi a jugé dans un communiqué les consultations engagées par le président Kabila « inappropriées », l’accusant d’être juge et partie.

La RDC traverse une crise politique profonde depuis la réélection du président Kabila en 2011 au terme d’un scrutin contesté. La crise s’est aggravée par le report de la présidentielle qui devait se tenir avant la fin de l’année 2016.

Le mandat du président Kabila, au pouvoir depuis 2001, a expiré le 20 décembre 2016 et la Constitution lui interdit de se représenter.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : Kabila nomme un autre Premier ministre"

Laisser un commentaire