RDC : Lambert Mende lance un cri du cœur

Lambert MendeLambert Mende

Ads

Partagez!

«  La RDC dispose des moyens pour financer seule les élections du 23 décembre puisque nous enregistrons une embellie dans les finances de l’État ». C’est une phrase qui émane du porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

Il s’est confié à l’agence France presse. Selon le porte-parole du gouvernement congolais, « il y a eu deux propositions que avons repoussées parce qu’il est exclu que les prochaines élections soient financées par l’extérieur ».

« Nous ne voulons plus revivre les expériences du passé où ceux qui apportent des financements ont tendance à vouloir orienter l’issue des élections », dit-il.

De son côté, le ministre congolais de l’intérieur, Henri Mova, fait constater que « les participants à la réunion inter-institutionnelle ont décidé de manière souveraine que la RDC va financer sur fonds propres les élections du 23 décembre 2018 ».

Il poursuit sa pensée en soulignant que « des montages financiers pour le financement des élections existent ». En conséquence, il invite  les partenaires à les orienter vers d’autres secteurs.

LIRE AUSSI  RDC : Le calendrier électoral dévoilé, l’opposition furieuse

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "RDC : Lambert Mende lance un cri du cœur"

Laisser un commentaire