RDC: Les militaires privés de toute activité politique

Ads

Partagez!

Le chef d’Etat major des forces terrestres a promis de sanctionner les militaires qui s’investissent dans la politique en période électorale. 

Le chef d’état-major congolais des forces terrestres a rappelé aux militaires le statut apolitique de l’armée et sa mission qui est la sécurisation des personnes, des biens et la défense de l’intégrité du territoire.

Il est interdit aux militaires congolais de s’impliquer dans des activités politiques en période électorale. Le général Isidore Kahumba, chef d’Etat major de l’armée de terre promet des sanctions aux militaires surpris même dans leurs domiciles avec des outils ayant trait à la politique.

Au cours de la cérémonie de prise d’armes du commandant de la 33ème région militaire, le général Muhindo Akili a rappelé aux militaires leur mission apolitique.

« Nous soldats, nous sommes apolitiques, nous sommes pour la sécurisation de tous, pouvoir ou opposition. Nous n’avons pas droit de nous mêler dans les choses politiques, a-t-il déclaré.

Notre apolitisme nous interdit de mener la campagne dans le camp (militaire). Malheur à celui qui sera pris, même avec des affiches dans sa maison, s’il est au camp, il sera puni sévèrement », a ajouté le général  Kahumba Isidore.

Par ailleurs, le général a aussi rappelé à l’ordre les militaires qui excellent dans le trafic de minerais. « Le militaire n’est pas un agent de douanes, ni commerçant, ni un trafiquant minier », a-t-il déploré.

 Fort malheureusement certains d’entre-vous, au lieu de sécuriser le pays, sont aujourd’hui trempés dans ce genre de choses. Raison pour laquelle il a rappelé que de nombreux militaires surtout des officiers sont régulièrement accusés par les Ong pour leur implication dans les trafics de minerai notamment le diamant.

LIRE AUSSI  RDC: Le général Elie Kapend Kanyimbu vilipende kabila

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "RDC: Les militaires privés de toute activité politique"

Laisser un commentaire