RDC : Les propos d’Emmanuel Macron provoquent la colère de Kinshasa

président Kabilaprésident Kabila
Partagez!

Les propos subliminaux et plein d’ambiguïté tenus le 23 mai dernier par le président de la République française en recevant le président rwandais Paul Kagame, ont suscité un malaise voire la colère à Kinshasa.

La République démocratique du Congo a publiquement demandé lundi des explications au président français, Emmanuel Macron.

Le porte-parole du gouvernement a dénoncé le soutien qu’apporte la France à l’initiative prise par le président de l’Union africaine en lien étroit avec le président angolais. « Nous ne reprochons rien au président français, M. Macron. La question consiste à savoir ce qui a bien pu être dit entre lui – parce qu’il en a parlé – et le président du Rwanda concernant la RDC sans que nous le sachions », a déclaré Lambert Mende.

Lorsque la réponse viendra, si elle n’est pas satisfaisante, soyez certains que nous en tirerons toutes les conséquences, a-t-il poursuivi après des propos liminaires très offensifs sur la défense de la souveraineté congolaise. « Personne n’a le droit d’envisager des solutions aux problèmes qui sont les nôtres sans nous », a-t-il insisté après avoir dénoncé les nostalgiques de l’ordre colonial et les complots à ciel ouvert contre la souveraineté de son pays.

Un pays que son patron Kabila n’arrive même pas à gérer de façon démocratique. S’étant lui-même mis en position de faiblesse, il est obligé de recevoir des reproches et autres attaques des dirigeants d’autres pays. Ces derniers pensent comme tout le monde que Kabila doit libérer le fauteuil présidentiel.

LIRE AUSSI  RDC : Katumbi réagit aux nouvelles accusations portées contre lui

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. RDC : le pacte secret entre Kabila et Tshisekedi - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher