RDC : Moïse Katumbi condamné à 3 ans d’emprisonnement

Moïse KatumbiMoïse Katumbi

Annonces

Partagez!

« Le jugement a été prononcé sans qu’un procès n’ait lieu. Il s’agit tout simplement d’un harcèlement contre un candidat déclaré à la présidentielle. Ils veulent simplement empêcher Moïse Katumbi, en Europe pour des soins médicaux, de revenir au pays », s’est insurgé Gabriel Kyungu, président de l’Assemblée de l’ex-province du Katanga et un des leaders de l’opposition congolaise, parlant de la condamnation qui a été affligée à Moise Katumbi sans aucun procès.

Les leaders du G7, groupe de sept partis de l’opposition congolaise, dénoncent la sanction de 3 ans de prison qui a été prononcée à l’endroit du candidat à la prochaine élection présidentielle, Moïse Katumbi , pour une affaire de spoliation immobilière et de faux et usage de faux, par la justice congolaise, que les opposants accuse de prendre le partie pour le pouvoir en place.

En plus des 3 ans de prison, le président du tribunal de Kamalondo-Lubumbashi a également demandé à M. Katumbi de verser un million de dollars de dommages-intérêts au plaignant qui se trouve être un ressortissant grec.

« La maison en question n’appartient pas à Moïse Katumbi mais à son grand-frère Katebe Katoto qui en détient le certificat délivré en bonne et due forme et la maison concernée a été vendue par l’Etat congolais », a expliqué M. Kyungu.

Les avocats de M. Katumbi quant à eux, n’ont pas encore fait de commentaires, parce qu’ils attendent, selon leurs dires, la notification officielle de ce dossier par le tribunal pour faire appel. Un des juges aurait refusé d’apposer sa signature sur l’acte de condamnation qu’au moins trois juges doivent signer, en principe.

Par ailleurs, un des avocats a indiqué que ce juge aurait finalement signé sous la pression.

Moise Katumbi, actuellement en Europe pour des soins de santé, fait déjà l’objet d’une première procédure judiciaire parce qu’accusé par les autorités congolaises d’avoir recruté des mercenaires comme l’Américain, Darryl Lewis, qui a été libéré et remis à l’ambassade des Etats-Unis, il y a deux semaines, après qu’il ait passé plusieurs semaines de détention dans les locaux des services de renseignements congolais.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "RDC : Moïse Katumbi condamné à 3 ans d’emprisonnement"

Laisser un commentaire