RDC : Un mort à la suite de marches interdites

Ads

Partagez!

Les autorités avaient interdit les manifestations organisées à l’appel de la coalition d’opposition Lamuka dimanche, jour anniversaire de l’indépendance.

Une personne a été tuée par balle dimanche  à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). C’ était lors de la dispersion d’une marche de l’opposition interdite par les autorités. «Une personne grièvement blessée par balle est décédée à l’hôpital», a déclaré le porte-parole de la police nationale congolaise, Pierrot Mwanamputu. Un policier a aussi été blessé, a-t-il ajouté.

«La police a dispersé nos militants. Ils ont tiré à balles réelles. Un militant est tombé sur-le-champ», a affirmé de son côté le responsable jeunesse de la coalition d’opposition Lamuka à Goma, Robert Zibawanza.

Pour certains membres de la police, des manifestants possédaient des armes à feu. Les autorités avaient interdit les manifestations organisées à l’appel de la coalition d’opposition Lamuka ce dimanche, jour anniversaire de l’indépendance du 30 juin 1960.

Lire aussi RDC : Une trentaine de morts dans l’effondrement d’une mine

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire