Recomptage des voix au Gabon : Jean Ping est-il sérieux ?

Jean Ping jette l'épongeJean Ping, le beau-frère d'Ali Bongo Ondimba

Annonces

Partagez!

L’opposant Jean Ping, est-il vraiment sérieux ou du moins respecte-t-il le peuple Gabonais ? En tout cas, c’est la grande question qui taraude l’esprit de tout un gabonais. Les autres africains s’interrogent aussi, notamment les ivoiriens.

L’opposant Jean Ping est arrivé deuxième à l’élection présidentielle gabonaise du 27 août 2016. Les résultats ont été annoncés mardi par le ministre de l’intérieur sur invitation de la Cénap. Depuis mercredi, il grogne partout, pour décrier les résultats de la présidentielle gabonaise. Il se plaint, partout dans le monde pour demander le recomptage des voix de la dernière élection présidentielle. Il a lancé un appel à la communauté internationale, en particulier la France pour leur soutien. Jusqu’à preuve du contraire, il pense qu’il a remporté la présidentielle gabonaise. Jean Ping est d’avis que le président sortant, Ali Bongo ne peut pas gagner la présidentielle. Il se voit vainqueur.

Arrivé en seconde position avec 48,23%, derrière Ali Bongo, qui totalise 49,80% des voix, dans les résultats rendus publics mardi, l’opposant Jean Ping pense qu’il est primordial à recompter les voix, par souci de transparence. Maintenant, certains observateurs se posent la question de savoir si, Jean Ping est-il vraiment sérieux ? Ou du moins a-t-il un respect vis-à-vis du peuple Gabonais ?

Parce qu’en 2011, en Côte d’Ivoire, Jean Ping, s’était totalement opposé à un recomptage des voix. L’on se souvient à l’époque, il avait indiqué que « la réouverture des résultats de l’élection ivoirienne serait une grave injustice et un précédent fâcheux ». En conséquence, Jean Ping soutenait que l’Union Africaine (UA) ne retournera pas en arrière. Parce que, faisait-il comprendre, il y avait des gens qui demandent de recompter les voix. « Les opinions sont libres. Les gens sont libres de dire ce qu’ils veulent. Mais, nous, notre position est claire », clamait haut et fort Jean Ping.

Aujourd’hui, c’est un autre Jean Ping qui devient son propre avocat pour demander le recomptage des voix au Gabon, après l’annonce des résultats de la présidentielle. En Côte d’Ivoire, il s’était opposé à Laurent Gbagbo qui avait perdu les élections.

Jean Ping est-il un démocrate ? Pourtant, il a passé tout le temps à donner des conseils aux dirigeants africains qui refusaient leur défaite. Il affirmait toujours qu’un bon leader doit accepter sa défaite. « Cela ne fait qu’avancer une démocratie », commentait-il.

Dans son propre pays, l’opposant Jean Ping s’arrange pour ses propres intérêts personnels. Il exige un recomptage des voix, au Gabon. Ce qu’il avait refusé à Laurent Gbagbo, ex-président de la Côte d’Ivoire. Jean Ping doit accepter sa défaite, tout en félicitant le vainqueur. Car, le monde entier observe le Gabon. Jean Ping doit se comporter en «gentleman démocrate» en reconnaissant sa défaite avec à la clé, un appel au calme lancé à ses partisans. C’est pour éviter le chaos au Gabon. En démocratie, la règle consiste à se plier aux résultats des urnes.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

1 Comment on "Recomptage des voix au Gabon : Jean Ping est-il sérieux ?"

  1. La démocratie est une vertus pour les grands hommes alors M ping replis toi et demande a tes hommes de libérer la route pour la bonne marche du Gabon.

Laisser un commentaire